Derniers articles

Bilan patrimonial : comment le réaliser ?

À un niveau de sa vie professionnelle, il est important de faire le point sur sa situation financière. Ce point permet d’avoir une idée sur son patrimoine. C’est le bilan patrimonial. Ce bilan permet de prendre connaissance du niveau de croissance de ses avoirs afin de les adapter à ses projets de vie. Découvrez dans cet article, les étapes de la réalisation d’un bilan patrimonial et les éléments qui y entrent.

Les étapes pour réaliser son bilan patrimonial

Besoin des professionnels pour réaliser votre bilan patrimonial ? cliquez ici. Pour réaliser vous-même votre bilan patrimonial, faites d’une part la somme de tous vos biens (patrimoine financier, patrimoine immobilier…) et d’autre part, celles de toutes vos dettes (les crédits...). Une fois la balance établie, faites la soustraction de l’ensemble des dettes de celui des biens. Ensuite, comparez votre capacité d’épargne par rapport à vos entrées (les revenus immobilier, professionnel, etc. Après cette étape, analysez en tenant compte de vos charges fiscale et familiale, la capacité de votre patrimoine actuel (ensemble des avoirs et dettes) à vous permettre d’atteindre vos projets de vie. Enfin, définissez de meilleures stratégies pour fructifier votre richesse.

Les éléments que comportent un bilan patrimonial

Un bilan patrimonial étant un document qui synthétise votre patrimoine, il doit comporter les informations suivantes : votre identité (nom et prénom, âge, le numéro d’affiliation à la caisse sociale, la situation matrimoniale, adresse, etc.) ; vos passifs (l’ensemble des dettes : les cartes de crédits, les emprunts, etc.) ; vos actifs (l’ensemble des avoirs : les placements financiers, les immeubles, les comptes bancaires, rentes, etc.) et les documents et titres (les contrats de société, les hypothèques, le testament, les mandats, etc.). Le bilan peut également contenir les informations sur vos différents fournisseurs ou prestataires de services (dénomination de la société, adresse, numéro d’immatriculation, etc.) et sur vos conseillers (CGP, avocat, comptable, etc.).