Qu’est ce qu’un prêt immobilier ?

Construire sa propre maison est toujours une fierté. Mais il peut arriver qu’on n’ait pas les moyens pour le faire. Notre seul recourt alors est de demander un prêt ou un crédit. On parle donc de prêt immobilier. Cette expression intervient aussi lorsque veut se procurer une maison ou un immeuble.

Comment le définir ?

Le crédit immobilier, ou prêt immobilier est un emprunt destiné à financer tout ou une partie de l’acquisition d’un bien immobilier, de l’opération de construction, ou des travaux sur un tel bien. C’est aussi une opération grâce à laquelle une banque ou tout autre organisme prêteur donne à un client un accès à des sommes d’argent afin que ce dernier puisse financer la construction ou l’achat d’un immeuble dans l’optique d’en faire une habitation. Pour avoir plus d’infos n’hésitez pas à vous documenter sur les sites qui traitent du monde de l’immobilier.

Type de crédit immobilier

Sur le plan technique, plusieurs types de prêt peuvent se distinguer :

Le prêt amortissable : on peut le rembourser de façon régulière. Cette rétrocession se fait souvent de façon mensuelle.

Le prêt in fine : ce prêt différent du précédent se rembourse en une fois et ce, en fin de crédit

Prêt à taux fixe : quant à ce prêt, le taux débiteur est connu dès le début du contrat et ne fluctue pas.

Le prêt à taux variable : à l’opposé du précédent, les intérêts peuvent fluctuer dans le temps et ce, en fonction de l’évolution d’un taux de référence.

Prêt à taux révisable : on observe à ce niveau une variation, assez visible et ce, en fonction d’un indice financier, de ce prêt.

Prêt à taux ‘’ capé’’ : le taux révisable voit son évolution limitée en son sein par des valeurs pré connues, soit pour la durée entière du crédit soit pour une durée déterminée.

Prêt progressif ou dégressif : les échéances de remboursements varient à la hausse ou à la baisse.

Prêt à palier : c’est une technique qui consiste à calculer des paiements mensuels uniques de la même valeur pour deux crédits qui sont superposables sur une durée donnée.

Enfin on a le prêt modulable.